Pour la santé comme pour la perte de poids, l’huile de noix de coco bénéficie ces dernières années d’une bonne réputation.

En effet on attribue de nombreuses vertus à l’huile de coco et on peut entendre ou lire ça et là que cette huile serait particulièrement intéressante pour la santé et qu’elle pourrait même être une alliée précieuse, pour aider à perdre du poids !

Le problème est que bien souvent, il n’y a aucunes preuves sérieuses apportées à ces affirmations et il ne s’agit que de propos déclaratifs, nullement fondés !

Pourtant pour tenter de faire la part des choses de manière intelligente, il suffit de réfléchir un minimum et d’analyser cette fameuse huile de coco !

En étudiant son ingrédient de base, sa composition, son mode de production, il est effectivement possible de déterminer l’incidence de l’huile de coco sur notre santé, pour savoir ainsi si vous auriez intérêt ou non, à lui faire une place dans les placards de votre cuisine et dans votre assiette et si elle serait éventuellement meilleure qu’une autre huile !

C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article, où vous apprendrez l’essentiel sur cette huile, son intérêt pour votre santé ainsi que pour votre objectif de perte de poids, mais aussi dans quel cas elle peut présenter un atout par rapport à d’autres huiles !

Zoom sur la noix de coco !

Ingrédient de base de l’huile de coco, la noix de coco est un fruit oléagineux !

C’est-à-dire que ce fruit est particulièrement riche en graisse, à la différence d’un fruit classique plutôt riche en glucides (famille des sucres) et ne contenant quasiment pas de lipides (famille des graisses) !

La noix de coco appartient donc à la même famille que les fruits à coque oléagineux, comme la noisette, l’amande, la noix…etc, mais c’est tout simplement un fruit frais oléagineux, au même titre que l’avocat ou encore l’olive !

La noix de coco contient globalement 30 % d’acides gras saturés (cela peut-être plus, selon les variétés et provenances) !

Ce type de graisse, doit être fortement limité dans notre alimentation, notamment sur le plan de la santé cardiovasculaire.

NOIX DE COCO : VALEUR NUTRITIONNELLE POUR 100 GR

Valeur énergétique : 354 KCAL

Protéine

3.3 g

Glucides

15 g

Dont fibres alimentaires

9 g

Dont sucres

6 g

Lipides

33 g

Dont acides gras saturés

30 g

Dont acides gras mono-insaturés

0.4 g

Dont acides gras poly-insaturés

1.4 g

Dont cholestérol

O mg

Potassium

356 mg

Sodium

20 mg

Calcium

14 mg

Magnésium

32 mg

Vitamine C

3.3 mg

Fer

2.4 mg

Vitamine B6

0.1 mg

Donc vous pouvez déjà constater que la composition même de l’ingrédient d’origine de l’huile de coco, est naturellement riche en graisses qui ne vont pas être les plus intéressantes pour notre santé, loin de là !

La noix de coco apporte néanmoins de bonnes choses, telles que des minéraux et des oligo-éléments, ainsi qu’un peu de vitamines, sans oublier un tout petit peu de protéine et des fibres, comme vous pouvez le voir dans ce tableau de valeur nutritionnelle, ci-dessus !

À présent que vous en savez plus sur ce fruit dont va être extraite la fameuse huile de coco, voyons plus en détail le macronutriment contenu en très grande quantité dans ce fruit et qui sera l’unique constituant de l’huile de coco : LES LIPIDES !

Cela va vous permettre de savoir si l’huile de coco est bonne ou pas pour votre santé, si elle est meilleure ou pas que d’autres huiles et si elle est un allié de choix pour votre ligne !

Focus sur les lipides !

Les lipides constituent une des trois familles de macronutriments indispensables au bon fonctionnement, entretien et développement de notre organisme !

Ce macronutriment possède la valeur énergétique la plus élevée, puisqu’un gramme de lipide ou de graisse, vous apporte 9 Kcal (Kilocalories ou Calories).

Le lipide est donc très calorique !

Donc déjà, vous comprenez bien qu’il vous faudra en contrôler votre consommation, pour ne pas prendre de poids, et encore plus dans le cadre de votre objectif de perdre du poids.

En effet, un excès de lipide fera rapidement monter votre total calorique journalier et vous aurez très vite fait de dépasser vos besoins énergétique quotidiens, si vous ne faîtes pas attention à votre ration de graisse sur l’ensemble de vos repas.

Mais plus qu’une simple valeur énergétique à maîtriser, les lipides ce décomposent en plusieurs types d’acides gras !

Ce sont ceux qu’il faut limiter le plus possible, car leur consommation en excès favorise les maladies coronariennes. Il est conseillé d’en consommer 10 à 12 % de votre total calorique journalier ! Mais ils ne sont pas indispensables, car votre corps peu en effet, les fabriquer lui-même à partir du glucose (sucre) !

Pour votre objectif de perte de poids et pour votre santé de manière générale, vous pourrez vous baser sur un apport d’acides gras saturés autour de 5 % de votre apport calorique total sur la journée !

Vous aurez ainsi, un apport minimal de ce type de lipide et vous pourrez privilégier les 2 autres types d’acides gras, dont nous allons parler à présent ! Ces acides gras sont les « mauvais acides gras » !

Ce sont les acides gras neutres, sur le plan de leur impact sur la santé. Ce sont les fameux oméga-9 !

Par exemple, l’huile d’olive, l’huile de colza ou encore l’huile de noisette, en sont fortement dotées !

Ce sont les acides gras les plus intéressants pour la santé. Il s’agit des acides gras essentiels (oméga-3, oméga-6) ! Ce sont les bons acides gras !

Les oméga-3 sont à privilégier en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires !

Les oméga-6 sont inflammatoires lorsque surconsommés !

Il est également très intéressant de veiller à obtenir un bon équilibre dans votre alimentation, entre les oméga-6 et les oméga-3.

C’est-à-dire que lorsque vous consommez des acides gras essentiels, vous prenez la quantité consommée en gramme d’oméga-6, divisée par la quantité consommée en gramme d’oméga-3, et si vous obtenez un résultat de 1 ou 2, cela veut dire que vous avez un équilibre optimal dans votre consommation d’acides gras essentiels !

Cela aura un effet protecteur au niveau cellulaire et vous prémunira d’éventuelles pathologies inflammatoires (douleurs articulaires chroniques d’origine non traumatique par exemple) !

De plus les oméga-3 contribuent à votre bonne santé cardiovasculaire !

En consommant de l’huile de colza par exemple, vous obtiendrez non seulement une bonne quantité d’oméga-3, mais cette huile possède exactement le ratio idéal concernant l’apport oméga-6 / oméga-3 (elle vous apporte ces deux acides gras essentiels avec un rapport de 2, ce qui est idéal) !

L’huile de lin est également riche en oméga-3, ainsi que l’huile de noix !

Dans tous les cas, quelle que soit la catégorie de lipide consommé (essentiels, neutres ou mauvais), ils vous apporteront tous 9 Kcal pour 1 gramme !

Par ailleurs, lorsqu’ils sont issus de produits naturels, non transformés et vous apportant d’autres macronutriments de qualité (glucides et protéine), ainsi que des micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments), même les acides gras saturés seront moins nocifs pour votre santé, car ils seront tout d’abord présents en quantité moins importante dans un aliment naturel, et ils ne seront pas accompagnés de mauvais sucres qui augmentent considérablement votre capacité à fabriquer de la graisse corporelle, par leur métabolisation même, ainsi que par leur piètre qualité, leur présence massive et leur valeur énergétique ajoutée !

Maintenant que vous savez l’essentiel sur les graisses, voyons si cette huile de coco est bonne ou pas pour votre santé et pour vous aider à perdre du poids, comme on peut l’entendre ou le lire un peu partout !

Huile de noix de coco perte de poids et santé

Comme son nom l’indique, l’huile de coco est une huile. C’est donc une matière grasse, composée à 100 % de lipides !

Elle est donc extrêmement calorique !

Une cuillère à soupe d’huile de coco (comme de n’importe quelle autre huile d’ailleurs), vous apportera environ 90 Kcal.

Donc concernant la question de la perte de poids, cette huile n’est donc pas meilleure qu’une autre huile !

Vous ne maigrirez pas plus facilement en consommant de l’huile de coco, à la place d’une autre huile !

Maintenant sur le plan de votre santé, sachez que cette huile de coco est à éviter dans votre consommation de tous les jours !

Pourquoi ?

L’huile de coco contient 6 % d’oméga-9 (les acides gras neutres sur le plan de votre santé).

Elle ne contient aucun oméga-3 (les acides gras essentiels que l’on veut privilégier pour notre santé cardiovasculaire et pour leurs propriétés anti-inflammatoires).

Elle vous apporte 6 % d’oméga-6 qui sont inflammatoires s’ils sont trop consommés (par conséquent elle est totalement déséquilibrée dans le ratio oméga-6 / oméga-3).

Enfin, à l’image de son ingrédient de base, la noix de coco, l’huile de coco est très riche en acides gras saturés (ceux que l’on doit limiter pour la santé, notamment cardiovasculaire), avec 90 % de sa composition totale, sous cette forme !

Elle constitue ainsi une des exceptions pour une graisse végétale, puisque normalement une la graisse issue des produits végétaux, contient une proportion assez réduite de graisse saturée, et que cette dernière est majoritairement présente dans les graisses d’origine animale !

Donc vous comprenez pourquoi vous avez tout intérêt à éviter cette huile dans votre consommation !

Cependant, il y a un cas de figure pour lequel cette huile peut présenter un avantage par rapport à d’autres huiles :

Pour la cuisson !

 En effet, grâce à sa composition presque exclusive, en acide gras saturés, cette huile est plus résistante à la chaleur et se dénature moins facilement, car l’huile de coco possède un point de fumée élevé.

Le point de fumé étant le moment où l’huile chauffée, atteint une température qui va provoquer un dégagement de fumée. À partir de ce moment, les acides gras présents dans la matière grasse, commencent à se dénaturer et peuvent produire des substances nocives et cancérogènes, pour l’être humain !

D’où l’importance de ne pas faire noircir la matière grasse à la cuisson (huile et beurre) !

Mais l’huile d’olive par exemple, utilisée aussi pour la cuisson (à tort d’ailleurs), possède un point de fumé quasiment équivalent à celui de l’huile de coco.

  • Point de fumée de l’huile de coco : 175 à 230 °C
  • Point de fumée de l’huile d’olive : 190 à 210 °C

Alors pourquoi l’huile de coco serait-elle plus indiquée pour la cuisson que l’huile d’olive par exemple ?

Car l’huile de coco est beaucoup plus riche en acides gras saturés, plus résistant à la dénaturation par la chaleur !

Alors que l’huile d’olive contient beaucoup plus d’acides gras mono-insaturés, plus sensibles à la température !

Enfin il vaut mieux consommer une huile comme l’huile d’olive que de la gâcher pour la cuisson, puisqu’elle vous apporte des vertus plus intéressante pour votre santé, contrairement à l’huile de coco !

À noter : La qualité de l’huile compte aussi ! Plus une huile est raffinée plus elle sera résistante à la chaleur et d’autant plus appropriée pour la cuisson plutôt que pour la consommation directe. À l’inverse, plus une huile sera vierge et naturelle, plus elle sera sensible à la chaleur, toujours relativement au type d’huile dont il s’agit.

Par exemple : une huile vierge de coco, aura un point de fumée, plus faible qu’une huile de coco raffinée industriellement !

Mais sa composition extrêmement riche en acides gras saturée, la prédestinera tout de même plus qu’une autre huile, à être utilisée plutôt pour la cuisson que pour votre vinaigrette !

Conclusion

Vous savez à présent que l’huile de coco est très loin d’être une huile miracle. Elle est bien au contraire, à éviter dans votre consommation quotidienne !

Privilégiez des huiles comme :

L’huile d’olive, l’huile de colza, l’huile de noix, l’huile de noisette, l’huile de lin ou encore l’huile de pépin de raisin, pour votre santé !

Mais dans tous les cas, maîtriser votre consommation d’huile et de matière grasse de manière générale, pour ne pas exploser votre compteur de calories journalier !

Vous serez ainsi assuré(e), d’apporter de bonnes graisses à votre organisme, en favorisant votre bonne santé et tout en perdant du poids !

Laissez-nous votre plus beau commentaire ci-dessous :

Karim

Je m’appelle Karim. Je suis coach sportif diplômé d’état et universitaire. Je suis également diplômé universitaire en nutrition générale et appliquée aux activités physiques et sportives. Passionné par la nutrition et la préparation physique, coureur de fond de niveau régional (2h42min sur marathon), je pratique la musculation en parallèle de la course à pied depuis 2001, lorsque j'ai voulu me débarrasser de ma propre graisse abdominale. J'ai ensuite continué le sport, tout en optimisant mon alimentation, pour améliorer mes performances sportives, optimiser ma condition physique et maintenir mon poids de forme, avec un taux de masse grasse corporelle optimal pour ma santé, et aussi pour l’esthétique, pour être tout à fait honnête avec vous ! À travers mon site et blog, ainsi que mes PROGRAMMES EN LIGNE et mon COACHING SPORTIF & NUTRITIONNEL EN LIGNE, je vous propose donc mon véritable retour d'expérience professionnelle et personnelle, afin de vous aider à perdre efficacement et sainement, les kilos superflus acquis ces dernières années ou derniers mois, à cause d'une forte diminution ou de l'arrêt total de l'activité physique et parce que vous mangez des choses qui ne sont pas bonnes pour votre corps ! Que vos motivations soient, d'être en meilleure forme physique et santé, d'avoir plus confiance en vous, de vous sentir plus séduisante ou tout simplement pour être plus belle, mon unique but est de vous permettre de retrouver votre poids de forme, tout en améliorant votre forme physique ! Enfin, je tiens à vous aider à réussir votre transformation physique de manière réaliste, avec du bon sens, sans méthodes ou produits miracles ni régimes farfelus !